Code Moral Dojo

Le dojo est un lieu d’étude, de travail et d’échanges.
Une attitude empreinte de sérieux et de respect est nécessaire au progrès.
Tout judoka doit avoir présent à l’esprit les recommandations suivantes qui conditionnent le bien-être de chacun.

RESPECT DES LIEUX
L’arrivée et le départ du dojo sont marqués par le salut.
Il convient de saluer chaque fois que l’on monte ou descend du tatami.
Le dojo sera laissé en ordre et dans le plus grand état de propreté (y compris les vestiaires et sanitaires).

RESPECT DES PERSONNES
Au début et en fin de séance, élèves et professeurs se saluent (zarei).
Ils saluent également le côté kamiza (place d’honneur).
Il faut saluer son partenaire avant et après chaque exercice.
L’autorisation du professeur est nécessaire pour quitter le tatami.

ENTRAIDE ET SOLIDARITÉ
Les plus gradés ont le devoir de servir, d’aider les moins avancés.
Il convient d’écouter leurs conseils avec attention.
Il faut aider ses partenaires à progresser et ne pas être pour eux une cause de gêne ou de désagrément.

POLITESSE
Il est important de se comporter avec discrétion
et donc de ne pas parler à haute voix.
Lorsque l’on ne pratique pas, il faut être attentif à l’enseignement donné.
Il convient de ne se dévêtir que dans les vestiaires.

PONCTUALITÉ ET ASSIDUITÉ
Il faut être ponctuel et respecter les horaires de début et de fin de cours, si l’on est en retard, il est courtois de s’en excuser
auprès du professeur et d’attendre son accord
avant de monter sur le tatami.
La persévérance et l’assiduité sont nécessaires à tout progrès sérieux.

HYGIÈNE
Avoir un corps et des vêtements propres c’est se respecter et respecter les autres.
Les ongles doivent être propres et coupés courts.
Il ne faut pas marcher pieds nus hors du tapis.
Une bonne hygiène de vie est nécessaire à l’harmonie de l’être humain.

CONVIVIALITÉ ET AMITIÉ
La courtoisie et la convivialité favorisent l’éclosion de relations privilégiées.